Err

Blog Saveurs et Harmonie
Rechercher   Retour aux billets

L'histoire du thé: la Chine (I)

L'histoire du thé: la Chine (I)
Les façons de préparer le thé en Chine ont beaucoup changé au fil des siècles
Sous la dynastie TANG (618-907) les feuilles amollies à la vapeur sont écrasées dans un mortier et pressées eu une espèce de gâteau, la "brique de thé". Au moment de le servir, on le concasse et on le met à bouillir avec du riz, du gingembre, de l'écorce d'orange, des épices, du lait et parfois même des oignons!

Facile à transporter sous forme de briques, les Tartares, les Mongole, les Turcs et les Tibétains l'adoptent et aujourd'hui encore en Mongolie et au Tibet, on prépare le thé compressé additionné de sel, de beurre de Yao ou de lait de jument.

Sous la dynastie SONG (960-1279) le thé en feuilles infusées commence à se répandre, c'est aussi qu'apparaît le thé réduit en poudre très fine sur une meule de pierre: le thé n'est pas infusé mais battu dans l'eau chaude grâce à un fouet de bambou jusqu'à obtenir une émulsion "mousseuse".
Rédigé le  20 mai 2020 14:59 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site