Err

Blog Saveurs et Harmonie
Rechercher   Retour aux billets

L'histoire du thé: la Corée (II)

L'histoire du thé: la Corée (II)Il existe des témoignages écrits, des chroniques, le "Samkuk-Yusa" et le "samkuk-sagi" disant que la reine  Sondok de Silla (qui a régné de 632 à  647) buvait du thé et qu'en 661 le roi Munmu ordonna que le thé fut désormais utilisé dans les cérémonies d'offrandes.

Au cours de la dynastie Koryo (10ème - 14ème siècle) le thé fut le sujet privilégié des plus vieux poèmes conservés dans les archives coréennes. Le thé était offert pendant certaines cérémonies.

Comme en Chine, le thé était utilisé dans les occasions, importantes de la vie sociale, mariage, funérailles, réceptions.

Lorsque le Bouddhisme est remplacé par le Confucianisme comme religion officielle vers 1400, les récoltes de thé sont taxées d'un impôt très lourd, puis boire du thé est réprimandé, la plupart des temples sont détruits. La culture du thé avait été identifié au Bouddhisme.

Les rois et les princes raffolent des poteries d'un bleu-vert indéfinissable, le céladon, et dépensent des fortunes pour s'en procurer.

Les moines, eux, continuent à utiliser le thé comme offrande dans la simplicité et le recueillement et pour éviter la somnolence dans leurs méditations.

Dans les années 1590, le Japon envahit la Corée et obligea les potiers coréens à venir travailler par centaines au Japon.
Rédigé le  21 mai 2020 15:14 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site