Err

Blog Saveurs et Harmonie
Rechercher   Retour aux billets

L'histoire du thé : le Japon

L'histoire du thé : le JaponLe moine Esaî implante au 12ème siècle des théiers au nord de Kyushu et les seigneurs féodaux  les font cultiver sur leurs domaines.
On organise des concours de thé, sortes de dégustations au cours desquelles on doit deviner de quelle plantation est originaire le thé que l'on goûte.
Boire et célébrer le thé dans un espace dépouillé conduit à créer des "pavillons de thé " ou "suky-ya" (maison du vide) où  se réunissent des invités eux-mêmes débarrassés de tout ce qui encombre leur corps et l'esprit.

Harmonie, respect, pureté, tranquillité ("wa", "kei", "sei", "jaku"): le thé nettoie les 5 sens - en apercevant les fleurs dans le vase, la vue est purifiée - en écoutant bouillir l'eau, l'ouïe est nettoyée - en manipulant les ustensiles, le toucher est affiné
- en sentant le thé, l'odorat est apaisé - en goûtant le thé, la bouche est purifiée
Rédigé le  21 mai 2020 15:18 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site