Err

Blog Saveurs et Harmonie
Rechercher   Retour aux billets

L'histoire du thé: le commerce du thé (IV)

L'histoire du thé: le commerce du thé (IV)Les britanniques envisagent sérieusement de se passer de la Chine, en songeant à une possible acclimatation des théiers dans les Indes anglaises.

Le botaniste Sir Joseph Banks déclare dès 1788 que le climat des Indes doit être favorable à la culture du thé mais on ne connaît que peu de choses sur la culture et le traitement du thé dont le secret est jalousement gardé, aussi bien par les chinois que par les japonais.

Lord Bentick, nommé gouverneur de l'Inde en 1828, créé le comité du thé en 1834, en réunissant 7 agents de l'East Indiana Company, 3 marchands de Calcuta et 2 notables indiens.

Or, dès 1828, l'East India Company reçoit le rapport d'un major écossais, Robert Bruce, faisant état de théiers sauvages en Assam, région frontalière du Yunnan et du Sechouan, d'où proviennent les meilleurs thés. En 1834, son frère, Charles-alexandre, se rend dans cette région, repère les théiers, défriche tout autour et créé la première plantation en Assam.

En 1838, 12 caisses de thé quittent l'Assam pour une vente aux enchères à Londres, qui suscitent l'enthousiasme des courtiers de Mincing Lane (Bourse des denrées coloniales). Le thé de l'Empire Britannique n'est plus un rêve mais une réalité : les jardins de thé d'Inde peuvent concurrencer ceux de Chine!
Rédigé le  24 mai 2020 9:05 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site