Err

Blog Saveurs et Harmonie
Rechercher   Retour aux billets

La Chine : berceau originel du thé

La Chine : berceau originel du thé Le milieu naturel du théier semble bien être la région montagneuse où coulent les trois grands fleuves, le Brahmapoutre, le Mékong et le Yangzi Jiang, l'actuel Yunnan où d'ailleurs sont découverts des théiers sauvages très anciens.
Diverses graines emportées par les pluies auraient suivi ces fleuves et auraient donnée naissance aux trois variétés de théiers répertoriées depuis : Camelia Assamica, Camelia Cambodiensis et Camelia Sinensis.
C'est en Chine que la culture du thé se développe comme civilisation.
Les premiers écrits mentionnant le thé sont le "Shijing" (Livre des chants) et le "Er'ya" (VIII-VII siècle av JC), mais ils désignent le thé comme une plante médicinale, sous un idéogramme qui peut soulever la controverse car il se lit "TU" signifiant "Herbe amère".
Sous la dynastie Han (206 av - 220 ap JC) paru un écrit anonyme qui fixait l'enseignement du père de de l'agriculture et de la médecine, l'Empereur Chen Nung. Il est dit : "Le thé éveille les humeurs et les pensées sages, il rafraichit le corps et apaise l'esprit. Si vous êtes abattu, le thé vous rendra la force"
Rédigé le  17 jan. 2018 19:07 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site