Err

Blog Saveurs et Harmonie
Rechercher   Retour aux billets

Les grades de thé : les thés Oolong

Les grades de thé : les thés Oolong

En chinois, Wu Long signifie " dragon noir" du fait de l'aspect tortueux et sombre que prennent les feuilles de thé. Ce sont des thés semi-oxydés, entre les thés verts non-oxydés et les thés noirs, totalement oxydés. Spécialité du Fujian et du Guangdong en Chine continental et Taïwan, il en existe plusieurs sortes, selon le degré l'oxydation.


Le traitement est le même que pour les thés noirs, mais avec des feuilles de thé moins jeunes et plus charnues, possédant moins de tanins et de théine que les jeunes pousses.

Le flétrisssage se fait au soleil, durant 1 à 4 heures, pour les attendrir, avec un passage en salle humide et fraîche.


L'oxydation se fait en douceur par un brassage manuel, dans une atmosphère chaude et humide. Le manu-facteur contrôle au nez et au toucher le seuil à atteindre : une légère oxydation produit des notes florales et végétales, une oxydation plus poussée des saveurs boisées et épicées.


La torréfaction fait cesser l'oxydation par une exposition brutale à une chaleur intense quelques secondes.


Le roulage s'effectue sur les feuilles encore tièdes donc malléables et on les froisse ou on les roule en perles, en torsade, selon la région. Cela permet à des huiles essentielles d'excuser de toutes les feuilles.

Le séchage à 100°C permet de stabiliser et parfois, en le prolongeant, de leur conférer des notes grillées.

Rédigé le  1 mai 2020 11:23 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site