Err

Blog Saveurs et Harmonie
Rechercher   Retour aux billets

Les thés d'Afrique : le Kenya

Les thés d'Afrique : le KenyaC’est en 1903 que sont plantés par un colon anglais G.W.I.Caine, dans un but purement esthétique, à Limaru au nord de Nairobi, les premiers théiers. Le Kenya doit son thé à Arnold Butler Mc Donnell, un autre anglais, qui dans une ferme près de Nairobi, en altitude, plante dès 1920 des graines de théiers venues d’Inde.
Le Kenya est aujourd’hui le premier producteur de thé du continent africain et le troisième au monde et depuis 1963 et la création de la Kenyan Tea Development Agency, les petits planteurs ont leur place, produisant aussi des thés de qualité.

Thé noir d'Afrique Kenya GFOP Kaproret 
Une terre, riche et profonde, produit un thé semblable à Yunnan, mais avec beaucoup plus de profondeur. Qualités orthodoxes en provenance d'Afrique sont devenus des raretés absolues. Seulement les plantations d'altitude Kaproret, Saramek et Chemase cultivent des hybrides de buissons chinois. La demande dépasse largement les petits rendements. Cette 2ème récolte de thé du Kenya est cultivé dans les buissons chinois hybrides. Cela est frappant à la tasse. Nous retrouvons les pointes dorées de feuilles brunes, et la saveur légèrement fleurie. Le Thé noir d'Afrique Kenya GFOP Kaproret est souvent confondu avec un thé Yunnan chinois
Rédigé le  19 fév. 2022 11:57 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site