Err

Blog Saveurs et Harmonie
Rechercher   Retour aux billets

Les thés Oolong : le Gong Fu Cha

Les thés Oolong : le Gong Fu ChaLe Gong Fu Cha désigne la méthode particulière de préparer les oolong. Ça signifie mot à mot "le temps du the".
C'est le terme "Gong Fu" relatif aux arts martiaux,  les mêmes idéogrammes et la même notion, appliquées aux arts du thé.

On en a retrouvé les traces depuis 1600, sous la dynastie MING. A cette époque, le Gong Fu Cha était réalisé avec quatre principaux elements: une théière Mengchen du nom d'un illustre potier, un rechaud alimenté par du charbon de bois attisé par un éventail, une bouilloire en terre et des petites tasses en porcelaine.

Le Gong Fu Cha à été longuement peaufiné et à évolué pour s'adapter à chaque thé et maîtriser parfaitement l'infusion.
Elle permet à la fois de laver les feuilles, de tenir le temps précis d'une infusion de très courte durée, de multiplier les infusions sur les mêmes feuilles.
Aujourd'hui la technique à légèrement évolué avec la tasse à sentir en porcelaine qui n'existait pas auparavant et est devenue un élément central car elle permet à l'amateur de suivre l'évolution des parfums des Oolong, qui sont multiples et variés.

Ces thés aux arômes délicats et aux goûts très étalés nécessitent aussi une théière en grès provenant des célèbres fours de la région de Yixing. Les théières de Yixing sont aussi, grâce à leur matière vertigineuse, très poreuses, ce qui permet de se culotte en profondeur. Les petites théières permettent de réaliser des infusions très courtes mais de renouveler jusqu'à 12 fois, pour décliner toutes les saveurs.
Rédigé le  13 mars 2021 9:18 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site