Blog Saveurs et Harmonie
Rechercher

Causeries/Dégustations

A la découverte du Maté - Bienfaits du maté

A la découverte du Maté - Bienfaits du maté
Le maté est une plante qui possède de nombreuses vertus pour l'organisme. Il contient des vitamines (A, C, E, B1, B2,...), du magnésium, calcium, potassium, sodium, fer, et polyphénols.
Les vitamines aident le corps à tirer profit de l'énergie des aliments et à renforcer le système immunitaire. Les polyphénols agissent comme antioxydants, diminuent le vieillissement cellulaire et augmentent les défenses de l'organisme

La matéine, comme la théobromine et la caféine, stimule l'effort intellectuel et physique en agissant sur le système nerveux central.
Le potassium et le magnésium favorisent le bon fonctionnement du cœur, la réduction de la pression sanguine et la fixation des protéines.
Certains composants agissent aussi comme des "coupe faim" tant cet arbuste donne une boisson nutritive grâce à ses multiples oligo-éléments.

D'ailleurs des recherches approfondies ont conduit à le conditionner en petits sachets individuels (on parle alors de maté cocido) ne nécessitant pas d'utiliser tout l'attirail de la calebasse et de la bombilla, pour permettre d'en boire facilement, au bureau, en réunion de travail...car il procure énergie et vitalité.
Rédigé le  27 juin 2018 11:28 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent
0 Commentaires  

A la découverte du Maté - colonisation et diffusion

A la découverte du Maté - colonisation et diffusion
Les premières traces écrites certifiant la récolte de la "yerba maté" sont issues de la région de Guayra, dans l'actuel Paraguay, et datent des années 1570.
Les villages de la région froment le centre de l'activité productrice du maté jusqu'en 1676.
Certains ecclésiastiques s'attribuent la découverte de la plante. Le père Lozano au XVIIIème siècle l'attribue à Saint Thomas qui aurait découvert les forets de yerba maté et aurait mis au point l"'action bienfaisante de griller les feuilles et de les moudre avant de les infuser.
Sa diffusion hors de sa zone d'origine est sans conteste liée à la conquête des terres d'Amérique du Sud et à la mise en place de réseaux commerciaux par les colonisateurs qui y voient une source de profit non négligeable.
Les voies commerciales sont les fleuves car la région est entièrement sillonnée de fleuves comme le Parana. Par la terre, les transports se font par charrettes ou à dos de mule, en longues caravanes. Les cavaliers ou "Gauchos" le consomment à forte dose. Le maté fut associé au mode de vie des "gauchos" parcourant des longues distances à cheval. Le gaucho fabrique lui même son harnachement à partir de cuir tressé. Il est coiffé d'un chapeau de feutre, il porte une ceinture de tisse très large dans laquelle il glisse son couteau qui lui sert à tailler le cuir et éventuellement à se défendre. Le lasso et les "boleadoras" complètent sa panoplie avec l'indispensable calebasse à maté, le maté constituant une part très importante de la culture gaucho et il se boit selon un rituel traditionnel, lors des pauses dans le travail collectif de conduite des troupeaux. Certains affirment que le dispositif de la "bombilla", ce tuyau de métal équipé d'un filtre, permettrait de boire même au cours des chevauchées!
Le Gaucho fabrique souvent lui-même sa calebasse en la décorant de cuir cousu ou en marquant la surface de motifs géométriques tracés au feu et parfois en cerclant l'ouverture d'un anneau d'argent.

Rédigé le  25 juin 2018 11:05 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent
0 Commentaires  

A la découverte du Mate - Yerba mate

A la découverte du Mate - Yerba mate
Le maté est une boisson typiquement sud-américaine. Elle est consommée en Argentine, Uruguay, Paraguay, Brésil, Pérou et Chili.
"Maté" vient du mot "mati" de la langue Quechua qui signifie "petite courge" ou récipient pour boire.
D'après le témoignage des premiers colons espagnols, ce sont les indiens Guaranis qui consommaient le maté comme boisson sociale, pour souhaiter la bienvenue, pour confirmer une union matrimoniale ou comme moyen de divination, selon des rites religieux primitifs qui se sont perdus à las suite de l'extension de sa consommation.
Les indiens Guaranis disaient que c'était le dieu Tupa, dieu du bien, qui leur révéla cette boisson comme un précieux breuvage pour préserver force, courage et ciment de leur communauté.
Et le mate reste une boisson éminemment sociale : on le consomme en groupe. Le maté désigne la boisson faite de feuilles hachées, mais aussi le récipient, la calebasse de la même plante.
En Europe, aux débuts de la colonisation espagnole, on l'appelait "l'or vert des indiens".
C'est en 1882 que le botaniste français Auguste de Saint Hilaire attribua à la yerba maté son nom scientifique 'Ilex Paraguriensis".
Rédigé le  24 juin 2018 10:27 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Saveurs du Lundi : le Rooïbos bienfaits

Saveurs du Lundi : le Rooïbos bienfaits
Le Rooïbos est considéré comme une tisane cas sans caféine ou théine. Il est donc particulièrement recommandé comme infusion du soir mais aussi comme boisson pour les enfants, car il ne procure ni énervement ni insomnie.
Mais ses vertus sont très nombreuses et expliquent son succès.
Une tasse de Rooïbos contient du fer, du fluor, du potassium, du calcium, du cuivre, du magnésium, du manganèse, du sodium du zinc de la vitamine C, des huiles essentielles....

Le Rooïbos serait recommandé pour combattre les nausées, les spasmes et douleurs d'estomac, les indigestions, les allergies, l'eczéma, le rhume des foins....Sa consommation régulière contribue à procurer détente eet renouvellement de l'énergie.
Le Rooïbos de par son goût doux, subtil, sans amertume, légèrement cacaoté et vanillé est une boisson très agréable et qui peut être partagé par tous!
Retrouvez le catalogue de Rooïbos ici
Rédigé le  30 mai 2018 21:15 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Saveurs du Lundi : le Rooïbos histoire

Saveurs du Lundi : le Rooïbos histoire
Le Rooïbos est une espèce de légumineuse décrite pour la première fois par un scientifique, le docteur Plukenet, puis par le botaniste Linné en 1771. Son nom scientifique "Linearis Aspalathus" lui est attribué en 1862 par Harvey.
Les Bushmen cueillaient des branches des buissons sauvages. En 1904, une première tentative de commercialisation a eu lieu par un marchand de thé russe, Benjamin Ginsberg, mais la dispersion des buissons ne permettait pas la rentabilité de l'entreprise.
En 1930, le Docteur Petter Le Fras Nortier développe des méthodes de culture autour de la ville de Clanwilliam dans le Cederberg. La production devient florissante.
Le Rooïbos cultivé connait une intensification de sa commercialisation pendant la seconde guerre mondiale en raison de la pénurie des thés d'Asie. On assiste alors à la création d'une première coopérative et dans les années 1950 est créé un organisme d’État, Redbos Tea Control Board qui contrôle le volume de la production, la qualité et l’hygiène de la transformation.

Découvrez la suite le lundi 4 juin, lors du Saveurs du Lundi consacré au Rooïbos.
Prix : 6 Euro
Lieu : Boutique Saveurs et Harmonie
Inscriptions par mail ou par téléphone
Rédigé le  29 mai 2018 21:16 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Saveurs du Lundi : le Rooïbos

Saveurs du Lundi : le Rooïbos Le Rooïbos est une légumineuse endémique au sud-ouest de l'Afrique du Sud, très adapté aux conditions de sécheresse dans la région de Cederberg. Outre son étonnante capacité à résister à des conditions climatiques extrêmes,le rooïbos avait alors attiré l'attention des explorateurs car ses feuilles, mises en fermentation (ce qui leur donne leur couleur rouge) et infusées, donnaient une boisson très prisée des populations autochtones. D"'un goût délicat et légèrement vanillé, la plante fut alors baptisé "thé rouge" mais n'obtint jamais le succès du véritable thé venu de Chine et d'Inde. Tombé dans l'oubli pendant près de 300 ans, le rooïbos tea intéresse aujourd'hui à nouveau les chercheurs qui pensent avoir découvert là un exceptionnel antioxydant.

Saveurs du lundi du 4 juin : causerie dégustation sur les Rooïbos
Rédigé le  15 mai 2018 21:21 dans Causeries/Dégustations  -  Lien permanent
0 Commentaires